CES en régulation des contenus et services numériques

Version imprimableVersion imprimable
CES «Régulation des contenus et services numériques»
Titre délivré par : 

Présentation

La régulation du numérique est relativement récente, datant de la fin des années 90 dans la plupart des pays développés et en développement. La montée en compétence des régulateurs et des opérateurs sur ces questions s’est opérée dans les années 2000.

L’économie numérique touche aujourd’hui la majeure partie des secteurs économiques et génère des questions qui ne sont plus uniquement associées à la régulation des marchés des services de communication électroniques, mais sont relatives à des pans de plus en plus nombreux de l’économie et de la société. Les questions associées par exemple à l’administration électronique, à la cybercriminalité, à la protection de la vie privée, aux territoires numériques, etc, illustrent ces interventions croissantes du numérique dans la vie économique et sociale.

Par ailleurs, la régulation du numérique interfère de plus en plus avec la régulation d’autres secteurs économiques. Le cas emblématique de la banque dans les pays en développement l’illustre, mais ce sera rapidement le cas de nombreux services publics (santé et éducation notamment) et d’autres activités économiques (par exemple la distribution, les transports, etc.).
La maîtrise de ces questions et de ces interactions devient dès lors de plus en plus centrale dans les pays en développement comme dans les pays développés. Développer une compétence forte sur ces questions devient urgent dans des contextes de plus en plus nombreux.

La formation part du constat que le personnel, tant chez les régulateurs que chez les opérateurs, qui traite des questions de régulation est principalement constitué de juristes, et notamment de juristes du droit public, et d’ingénieurs des télécommunications. Or, la régulation est avant tout la régulation de marchés, et la dimension économique est tout à fait prépondérante. Le déficit d’économistes dans ces instances, mais aussi le manque d’économistes spécialisés sur ces thématiques dans ces pays, nous a conduits à orienter très fortement la formation autour des questions de régulation économique.

Objectifs

La maîtrise des questions de régulation numérique et des interactions associées devient de plus en plus centrale dans les pays en développement comme dans les pays développés. Acquérir une compétence forte sur ces questions devient urgent dans des contextes de plus en plus nombreux.

C’est l’objectif de cette formation CES que d’étendre, compléter et approfondir les connaissances associées à ces questions de régulation et plus particulièrement à la régulation des contenus et des services numériques.

Formation certifiante