FC9DC04

Stage intra entreprise

Prix :

Nous consulter

Comment financer sa formation ?

Durée :

3 jour(s)

Prochaine(s) session(s)

Nous contacter pour les sessions à venir

Présentation

L'augmentation des débits sur des canaux à bande limitée et/ou sélectifs en fréquences nécessite de définir des techniques de transmission et de réception permettant de lutter contre les interférences entre symboles.

 

La formation met en valeur la conception des systèmes de communications numériques. 

Objectifs

  • Expliquer comment combattre les interférences entre symboles, en utilisant l'OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing) ou l'égalisation numérique associée aux transmissions en monoporteuse.
  • Indiquer en quoi le traitement conjoint (turbo) des interférences et du codage de canal est une solution efficace pour améliorer la qualité de la transmission.
  • Citer les techniques employées pour la conception des émetteurs et récepteurs numériques actuels.
  • Programme

    Communications numériques

    • Rappel de la représentation en bande de base des modulations linéaires
    • Description du critère de Nyquist pour les transmissions sur canaux à bande limitée
    • Étude des phénomènes d'interférence entre symboles liés à la transmission sur les canaux à trajets multiples

    Orthogonal Frequency Division Multiplexing (OFDM)

    • Les transmissions multiporteuses permettent de lutter efficacement contre les interférences entre symboles. On retrouve notamment l'OFDM dans les systèmes TNT, WiFi, WiMAX et LTE.

    Égalisation à base de treillis

    • Les égaliseurs numériques compensent les distorsions apportées par le canal de transmission. Les récepteurs MLSE ou MAP sont les plus performants, mais peuvent aussi être complexes. De ces récepteurs optimaux peuvent être dérivés des égaliseurs à complexité réduite (DDFSE, RSSE).

    Égalisation à base de filtres

    • Les égaliseurs basés sur le filtrage linéaire sont un bon compromis entre complexité et performances. Ils sont en général optimisés sur des critères ZF ou MMSE. La réalisation de ces égaliseurs nécessite en général une estimation de canal ou l'utilisation d'algorithmes adaptatifs (LMS, RLS, CMA).

    Turbo-égalisation

    • Basé sur un traitement itératif de l'égalisation et du décodage de canal, plusieurs structures de turbo égaliseur peuvent être envisagées. Les performances obtenues et la complexité du récepteur diffèrent selon l'égaliseur.
  • Modalités pédagogiques

    Des ateliers pratiques permettront d’analyser les performances de l’égalisation et d’expliquer les résultats obtenus en fonction des paramètres utilisés, mais aussi développer et utiliser un égaliseur basé sur des techniques de filtrage réalisé avec le logiciel MATLAB.

  • Public cible et prérequis

    Ingénieurs, ingénieurs de recherche et développement ayant des connaissances en communications numériques et en traitement du signal.


    Des connaissances en communications numériques et en traitement du signal sont requises pour tirer un meilleur profit de cette formation.

  • Responsables

    • Christophe LAOT

      Professeur au département « Signal et communications » d'IMT Atlantique. Ses recherches sont consacrées aux principes de l'égalisation, de la synchronisation et aux récepteurs itératifs (turbo) pour les communications numériques. Il mène également des travaux sur les communications acoustiques sous-marines avec des expérimentations à la mer.

Prochaine(s) session(s)

Nous contacter pour les sessions à venir