La formation à l’IA : un impératif individuel et collectif
25/10/2021
C'est dans notre école d'ingénieur.e.s Télécom Paris que se bâtit, depuis plus d'un siècle, la recherche sur les télécommunications et les technologies du numérique, en lien étroit avec le monde des entreprises.

Actualités / Événements

[Webinaire] Internet des Objets (IoT) : Les compétences recherchées par le marché de l'IoT

Télécom Evolution vous invite au prochaine webinaire co-organisé avec le cabinet Capucine et associés Jeudi 25 novembre 2021 [11h15 à 12h00]   [Webinaire] Internet des Objets (IoT) : Les compétences recherchées par le marché de l'IoT Pour vous inscrire, veuillez remplir ce formulaire d'inscription : https://formations.telecom-evolution.fr/webinaire-IoT-11-2021 D’ici 2030, 25 milliards d’objets connectés seront déployés dans le monde. Cela représentera une multiplication par 4 des connexions entre objets et par 3 du chiffre d’affaires de ce marché. Cette croissance est catalysée par des avancées technologiques majeurs, comme la 5G, l’intelligence artificielle (IA), mais aussi les matériels, la sécurité, les standardisations, etc. Les progrès technologiques rendent possible l’explosion de nouvelles applications pour les systèmes de transport intelligents (STI), Smart Mobility, les villes intelligentes (Smart Cities), la domotique, la santé, l’industrie 4.0, l’IoRT (Internet of Robotic Things), les drones, le commerce de détail, l’hôtellerie, le marketing jusqu’à celles orientées Green IT avec économies d’énergie, développement durable, et protection de l’environnement. Cependant, il faut prendre en compte la complexité des projets dans leur gestion, le passage à l’échelle, le manque de compétences tant dans l’approche globale que dans les lacunes technologiques. Comment identifier, attirer et valoriser les compétences recherchées par le marché de l'IoT ? Ce webinaire vous répond : Identifier les éléments indispensables à intégrer à votre descriptif de poste pour attirer les « Game Changers » de l'IoT, en adéquation avec les enjeux des entreprises et du marché. Trouver les formations professionnalisantes permettant d'améliorer votre employabilité et de créer de la valeur pour votre entreprise. Valoriser les profils IoT pour capitaliser sur les compétences, maximiser le ROI et fidéliser les talents.   Table-ronde animée par Dominique B. Matzutat, avec des interventions de : Céline Jauneau, Consultante Recrutement Senior chez Capucine et associés Jacques Raud, Dirigeant de Capucine et associés Denis Beautier, Responsable pédagogique du domaine Internet des Objets (IoT) et ses applications de Télécom Evolution Pour vous inscrire, veuillez remplir ce formulaire d'inscription : https://formations.telecom-evolution.fr/webinaire-IoT-11-2021 L'inscription (en ligne) est impérative pour recevoir le lien d'accès à la conférence Zoom.   En savoir plus sur les intervenants Céline Jauneau Céline a occupé pendant plus de 20 ans différents postes au sein de sociétés dans le domaine IT : chez un éditeur et intégrateur de solutions informatiques dans le domaine du PLM, puis en tant que Chef de projet au sein d’un groupe leader dans les solutions d’impression. En 2002, elle rejoint le cabinet de recrutement Europartner, en tant que Chargée de Recherches pour les profils IT et plus particulièrement le PLM. Par la suite, Céline managera l’équipe de Recherches. En 2010, elle rejoint le cabinet Jacques Raud Consulting en tant que consultante sénior en recrutement en charge, principalement, de profils confirmés (managers, commerciaux, consultants) en France et en Europe. En 2021, Céline rejoint le cabinet Capucine et Associés.    Jacques Raud Jacques est depuis 30 ans spécialisé dans le domaine de l’informatique scientifique & technique. Il a occupé différents postes, marketing et commercial, au sein d’un grand nom du secteur du PLM. Il crée ensuite son entreprise spécialisée dans l’intégration et la distribution de solutions informatiques scientifiques, puis il rejoint en 1998 un important cabinet de recrutement parisien. Après deux ans de salariat, Jacques crée son propre cabinet et consacre son activité au recrutement de profils IT et plus particulièrement PLM. Après avoir fondé le cabinet Jacques Raud Consulting en 2010, il poursuit son aventure entrepreneuriale en 2021 en lançant le cabinet Capucine & Associés.   Denis Beautier Denis a commencé sa carrière comme ingénieur dans l'armement en systèmes embarqués temps réel et réseaux en Entreprise de Service Numérique pour la Direction des Constructions Navales des Systèmes (DCNS) et des Services de la Marine Nationale. Par la suite, il a orienté sa carrière comme consultant formateur, puis enseignant en informatique en formation initiale en écoles d'ingénieurs dans le numérique, avant d'y développer des activités de formation continue, puis en a pris la responsabilité, le management et la direction.   En savoir plus sur le cabinet Capucine et associé Découvrez les cabinet Capucine et associé, spécialiste du recrutement et de l'accompagnement RH des métiers de l'industrie IT et du digital.  Accédez au site web : Capucine et associé

La formation à l’IA : un impératif individuel et collectif

La formation à l’IA : un impératif individuel et collectif La pandémie a démontré l’acuité et l’efficience des technologies d’intelligence artificielle dans notre écosystème : elle a également eu l’effet d’une prise de conscience de l’Europe, de la nécessité de réaffirmer sa légitimité numérique. La France et les acteurs du digital ont plus que jamais un rôle à jouer. Les possibilités sont immenses et nous avons tout à y gagner. L’IA comme outil de connexion et de protection La crise de la Covid-19 a mis en exergue de nouvelles formes de pénétration de l’intelligence artificielle dans notre quotidien. Le computer vision, ou vision par ordinateur, notamment. On a vu de nombreuses sociétés adapter leurs modèles d’application en vue de contrôler les distanciations sociales entre groupes d’individus, leur propension à être affectés par le virus via l’analyse de données géothermiques ou encore être identifiés malgré le port du masque. En réalité, il s’agissait surtout de phénomènes marginaux mais ils ont permis de tester et d’évaluer bon nombre d’algorithmes dédiés à leurs technologies de vision par ordinateur. S’il est une véritable forme de pénétration et d’influence à observer du computer vision sur le grand public, notamment, elle est liée à la généralisation du télétravail et à l’utilisation massive des réseaux sociaux et des outils de vidéoconférence : une simple soustraction d’arrière-plan exige la détection de mouvement, de la forme humaine, de la texture de la peau. Un nomadisme professionnel qui a d’ailleurs confronté la plupart des RSSI à de nouveaux risques cyber. Avec l’explosion des demandes de connexions à distance et donc de VPN, la plupart des entreprises se sont retrouvées face à la faiblesse de leurs infrastructures numériques. Elles ont dû trouver rapidement des solutions. En sus de la sensibilisation des collaborateurs aux risques de piratage, elles sont de plus en plus à se tourner vers de la segmentation de réseaux. Supervisée par une intelligence artificielle et du machine learning, elles permettent aux équipes IT et OT, de mieux appréhender les réseaux, d’en optimiser les convergences et d’appréhender les failles. Savoir observer et distinguer ces données permet d’effectuer de la maintenance prédictive, de réagir quasi en temps réel, de prévenir les risques et in fine, de construire des systèmes robustes. L’IA au service d’une médecine de précision Autre secteur, fortement bouleversé par la pandémie, celui de la santé. Un changement de paradigme qui tient en premier lieu au changement de comportement des patients et plus encore du traitement de leurs données. Changement de comportement des patients, car, de par les mesures de confinement, les recommandations de distanciation sociale et les gestes barrières, la médecine à distance, l’IoT et la domotique ont vu leur taux d’adoption s’accroître. Dans ce contexte difficile, nous avons vu les nouvelles technologies asseoir leur légitimité quant à leur capacité d’optimiser et surtout d’améliorer le parcours de santé des patients : des diagnostics établis plus rapidement, une meilleure gestion de leur suivi et traitements. Une médecine que l’on dit du futur, mais déjà fortement ancrée dans le présent, celle des 4P : Prédictive, Préventive, Personnalisée et Participative. Pendant des siècles, la médecine a reposé sur le colloque singulier médecin/malade avec une décision thérapeutique prise sur des arguments de sémiologie, l'étude des signes et des symptômes : aujourd'hui, la science des données et l'intelligence artificielle offrent de nouvelles perspectives. Synchronisées, elles permettent de travailler sur de grands volumes de données et sur des sources variées : elles sont désormais la clef de voûte d’une médecine de précision. Les domaines de la biologie, de l'imagerie, de la chirurgie et de la robotique génèrent de plus en plus de données médicales, dont seulement une petite partie est aujourd'hui exploitée. Toute la valeur ajoutée de l'intelligence artificielle va donc reposer sur cette capacité à rassembler les données et les analyser afin d'accélérer la recherche clinique et, à terme, épauler le médecin dans la prise de décision thérapeutique.   Ces avancées technologiques sont accompagnées par un cadre juridique, éthique et business de l’utilisation de l’IA et de la valorisation des données, en particulier en France et en Europe.   Télécom Paris, en partenariat avec l’ENSTA Paris propose une offre complète de formations sur l’Intelligence artificielle. La prochaine session du Certificat d’Etudes Spécialisées (CES) qui forme les professionnels à différentes techniques de l’intelligence artificielle : le machine learning, le deep learning, le traitement de données massives, la robotique et aux enjeux éthiques, business et juridiques aura lieu du 23 novembre 2021 au 5 juillet 2022 à Paris.   Pour plus d’informations et l'inscription, cliquez-ici.

Télécom ParisTalks "L’autopsie de la contribution du Digital dans la Pandémie"

Télécom ParisTalks " L’autopsie de la contribution du Digital dans la Pandémie" co-organisée par Télécom Evolution et Télécom Paris Alumni Mercredi 16 juin 2021 - 19h à 20h30   La crise sanitaire actuelle est exceptionnelle mais pas sans précédent. Le 20e siècle a fait face à 3 crises sanitaires majeures : la grippe espagnole en 1918 (entre 50 et 100 millions de morts), la grippe asiatique en 1957 (2 millions de morts) et la grippe de Hong Kong en 1968 (4 millions de morts). En 2020, le Digital a été un partenaire dans la lutte contre la pandémie de covid-19. Il a contribué aussi bien sur l’aspect économique en facilitant le travail à distance et l’e-commerce, que sur les aspects médicaux et sanitaires : téléconsultation, support à la recherche médicale, support à la pharmacovigilance et identification des cas contacts (TousAntiCovid). Un an après le début de la crise, que pouvons-nous retenir de l’apport du Digital dans la gestion de la pandémie ? Qu’a-t-il permis de faciliter, de développer ou de fiabiliser ? Existe-t-il des domaines pour lesquels le numérique a été un frein ? Quels sont les succès et les échecs directement imputables au numérique ? Si cela était à refaire, qu’améliorerons-nous et quelles seraient vos recommandations ? Table-ronde animée par Alain Tassy, avec des interventions de : Thierry Chiche, Président Exécutif chez ELSAN Marie-Anne Fourrier, Directrice Transformation et Développement, Korian Benjamin Gilles, Directeur Associé, Ylios Florence Herry, Infirmière et co-fondatrice de Libhéros Jérôme Leleu, Président Interaction Healthcare & CEO de SimforHealth Dominique Pon, Directeur Général de la clinique Pasteur à Toulouse et Responsable ministériel au numérique en santé Pour vous inscrire, veuillez remplir ce formulaire d'inscription : https://formations.telecom-evolution.fr/inscription-webinaire-juin-2021 L'inscription (en ligne) est impérative pour recevoir le lien d'accès à la conférence Zoom. N'hésitez pas à faire circuler l'invitation.